Pour les maîtres qui veulent faire plaisir à leurs chats mais dont les matous sont insensibles aux herbes-aux-chats classiques, le matabi est peut-être la solution.


Découvrons ce qu’est le matatabi, ce qu’il provoque chez chats, ses propriétés et comment l’utiliser.

Qu’est-ce que le matatabi ? 

Le matatabi, ou Actinidia polygama (aussi connue sous le nom d’herbe à chat japonaise ou de vigne argentée) possèdent des effets euphorisants temporaires chez les chats. 


Elle est utilisée comme stimulant pour les félins de compagnie, notamment lorsque ceux-ci ne répondent pas à la cataire ni à la valériane.


Cousin du kiwi vert, le matatabi est une plante grimpante originaire des zones montagneuses de Chine et du Japon.

chat qui dore dans l'herbe

Comment réagissent les chats au matatabi ? 

Bien que les réactions des chats au matatabi soient intenses et puissent laisser à penser qu’ils “planent”, rappelons tout d’abord que la plante n’est ni toxique ni addictive.


Les chats vont mâcher et lécher le bâton de matatabi afin de libérer son huile essentielle.


Les molécules présentes dans cette huile vont contribuer à activer les phéromones sexuelles, provoquant l’excitation.


Un chat sensible au matatabi commencera alors à se rouler par terre, à sauter, à adopter des comportements de chasse, à saliver et à se lécher. 


Ce “coup de folie” dure entre 5 et 30 minutes en général et ne peut être reproduit avant une ou deux heures.

Propriétés du matatabi

Utilisé depuis longtemps dans la médecine chinoise traditionnelle, le matatabi est riche en vitamines et minéraux.


Il permet de stimuler le chat comme un jeu classique durant la phase euphorique et de le détendre durant la phase de repos.


Lorsqu’il est en format bâton, le matatabi pour chat agit aussi comme une brosse à dent naturelle et aide à éliminer le tartre.

chaton qui joue avec un baton

Quelle quantité de matatabi mon chat peut-il ingérer ?

Si le chat peut ingérer les huiles essentielles du matatabi, il ne le “mange” pas à proprement parler mais plutôt le mâchouille.


Toutefois, il est recommandé de ne pas donner de bâton de matatabi plus de deux fois par semaine à un chat, sous peine de l’exposer à des diarrhées ou des vomissements.


Par ailleurs, on attendra que le chat ait plus de 9 mois et on évitera d’en proposer à des sujets âgés et moins dynamiques.


Aucune distinction n’est faite entre mâles et femelles. Rappelez-vous seulement que tous les chats ne sont pas sensibles au matatabi et qu’il conviendra de faire un premier test.


Attention, le matatabi ne remplace pas un autre aliment ! Il doit rester un jouet avant tout.